//Retour sur les engagements de Dove, ce pionnier du body positive

Retour sur les engagements de Dove, ce pionnier du body positive

Malgré le développement du mouvement body positive, rares sont encore les marques à avoir fait le choix de ne plus retoucher aucune de leurs photos. La marque Dove, quant à elle, a toujours montré une véritable volonté de mettre en avant, par l’intermédiaire de ses campagnes et réseaux sociaux, une beauté vraie, reflétant au mieux le monde réel. Déjà en 2004, Dove dévoilait les chiffres d’une étude surprenante concernant les femmes et leur acceptation de soi. Nous apprenions alors que seulement 2% des femmes se trouvaient belles. Un pourcentage terrible qui a poussé Dove à prendre les choses en main, et à s’engager dans le mouvement body positive en entreprenant diverses actions.

En 2006, Dove frappait fort avec la publication de son court-métrage « Evolution ». Une vidéo choc dans laquelle nous découvrions une jeune femme « normale » se laisser shooter. La séance photo terminée, l’un des clichés était alors retouché par l’intermédiaire du fameux logiciel Photoshop, dans le but de transformer la jeune femme en standard de beauté. Ses lèvres étaient alors repulpées, son regard agrandi, son visage affiné. Le avant/après était bluffant et venait dénoncer les abus de retouches réalisés par les marques pour leurs campagnes publicitaires.

“Des imperfections qui rendent si parfaite”

Souvenez-vous aussi, en 2018, Dove était allé plus loin dans son engagement en lançant un tout nouveau logo “jamais de retouche”. Un message simple et clair qui accompagne l’ensemble des photos de campagne de la marque ; et qui atteste donc que les clichés n’ont subi aucune retouche. “Nous souhaitons chez Dove célébrer la beauté vraie, celle de femmes qui n’ont pas été retouchées et n’en ont pas besoin pour rayonner” avait précisé pour l’occasion Cécile Bernini, Directrice France de la marque via un communiqué. “Pour que la beauté authentique, avec ses imperfections qui la rendent si parfaite, devienne le nouveau standard de beauté”. Et bonne nouvelle ! Le logo “jamais de retouche” concerne autant la morphologie des mannequins que leur visage. Car si le “décret Photoshop” de 2017 rend obligatoire le signalement des retouches modifiant le corps des modèles sur les photos à usage commercial, celui-ci ne s’applique pas aux modifications apportées au visage. On espère donc qu’avec cette initiative, Dove inspirera d’autres marques à arrêter tout genre de retouche.

Et pour que cette beauté authentique avec ses petites imperfections parfaites devienne le nouveau standard de beauté que l’on retrouverait un peu partout, Dove s’est associé en ce début d’année 2019 à la source N°1 de contenus visuels Getty, et à la communauté féminine de photographes Girlgaze pour proposer à la fois aux médias et aux particuliers la première banque d’images dépourvues de tout stéréotype. C’est alors avec le soutien de 116 photographes femmes, et de 179 femmes originaires de 39 pays différents, que le projet #MontrezNous a vu le jour. Aujourd’hui, ce sont plus de 5 000 images disponibles sur getty.fr qui mettent en valeur des femmes du monde entier. Des femmes qui ne sont pas mannequins professionnels et que l’on découvre dans leurs activités quotidiennes, mais surtout au naturel. Bien évidemment, inutile de préciser que Dove n’a apporté aucune retouche, ni même filtre aux clichés. On vous laisse découvrir la beauté des photos :

Presque les deux tiers des femmes (64%) ont ce sentiment que les particularités physiques (telles que peuvent l’être nos cicatrices, ou encore nos taches de rousseur) ne sont pas suffisamment mises en avant dans les médias ou les campagnes publicitaires de marques. Pour faire bouger les choses à votre échelle, partagez les plus belles photos décomplexées de vous sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MontrezNous. Une belle façon d’élargir la définition de la beauté !

A lire aussi : Body positive : la nouvelle campagne Dove qui nous fait du bien

Qui est Lalaa Misaki, l’influenceuse qui défend le body positive ?

Read more: aufeminin.com